Chaîne d’approvisionnement et infonuagique, mêmes défis ?

En haut, le logo de je valide ça, service-conseil.

au centre gauche, une illustration de la chaîne d'approvisionnement en 4 images superposées à un cercle, avec un engrenage au centre. Ces 4 images sont: une usine, un camion, un graphique à barre et une pièce de monnaie. 

Au centre droite, une sphère représentant la Terre, à laquelle 5 serveurs informatiques sont reliés.

En bas, le texte suivant:
Chaîne d'approvisionnement et infonuagique, mêmes défis ?

Parlons des impacts de la concentration dans notre économie !

Je réussis ici à parler de deux sujets qui m’intéressent beaucoup ces temps-ci: l’approvisionnement et l’infonuagique !

Si tu te tiens informé sur le sujet de la chaîne d’approvisionnement, tu es probablement au fait qu’il y a un problème au niveau mondial pour obtenir des conteneurs pour expédier depuis l’Asie vers l’Amérique. Alors, les industries qui peuvent se le permettre vont délocaliser leurs activités … En les ramenant ici sur le continent !

Le transport de marchandises, c’est un marché très concentré où seulement quelques armateurs (une vingtaine) ont presque 100% du marché des porte-conteneurs transocéaniques. Le monde du « juste à temps » est rapidement passé au « juste au cas », où on stocke des inventaires localement, au cas où ? Rappelons-nous le cas du début de la pandémie avec le papier hygiénique, pour se faire une image de la situation ! Et maintenant, on rapatrie les lignes de production sur place !

Je me disais qu’on pourrait faire la même analogie avec l’infonuagique. On délègue notre gestion d’infrastructure à des fournisseurs externes qui représentent un oligopole (les GAFAM essentiellement). De plus en plus, ça fuit de partout et il y a des risques de sécurité et de disponibilité qui se concentrent et deviennent inquiétants.

Approvisionnement et infonuagique: mêmes solutions ?

Alors, est-ce le moment de penser à ramener le nuage plus près de nous ? Apparemment, oui, et on en parle de plus en plus, de ce nuage local ! C’est ce qu’on appelle l’infonébulisation (fog computing en anglais) !

Selon Wikipédia, il s’agit d’exploiter des applications et des infrastructures de traitement et de stockage de proximité, servant d’intermédiaire entre des objets connectés et une architecture informatique en nuage classique.

C’est selon moi l’avenir du traitement informatique. Utiliser plus de potentiel de nos systèmes localement, écrire du code plus efficace, plus localisé, et mutualiser seulement ce qui a vraiment besoin de l’être !

Qu’en penses-tu ?

Pour commenter, je t’invite à visiter LinkedIn Pulse ou à m’écrire par courriel !

À ton tour !

Tu as réalisé tout le potentiel que je pourrais t’aider à identifier grâce à tes données. Tu ne sais pas par où commencer ?

Remplis mon petit questionnaire et je vais te contacter !

C’est gratuit et sans engagement. Au pire, on va avoir eu du fun à se jaser durant 30 minutes !

Contenu qui pourrait t’intéresser